Le Bar à Burger, Paris 10ème

4 février 2014

Saint-Valentin : Trifle fraises et chocolat

4 février 2014

Crème pâtissière à la vanille

4 février 2014
baraburgerbab_stellacuisine
recettesaintvalentintriflefraise_stellacuisine
recettecremepatissierevanille_stellacuisine

La crème pâtissière est un classique de la pâtisserie française, et pour cause. Grâce à elle, on peut décliner bien d’autres types de crèmes. En y ajoutant de la crème d’amandes, on obtient une frangipane. Si on y ajoute du beurre, on a une délicieuse crème mousseline. En y ajoutant une crème fouettée ou de la meringue italienne, on se délecte respectivement de crème diplomate ou crème chiboust (que l’on utilise pour les Saint-Honoré). Autant vous dire qu’il faut absolument maîtriser cette crème ! Et vous allez voir, elle n’est pas si compliquée à faire !


Les ingrédients de la recette

Les ingrédients de la recette

Pour 200 grammes de crème
– 25cl de lait
– 1 cuillère à café de vanille en poudre (ou 1 gousse entière, bien meilleure)
– 2 jaunes d’oeufs (et pour recycler vos blancs, réalisez des amarettis !)
– 45 grammes de sucre
– 45 grammes de farine


Les étapes de la recette

Les étapes de la recette

1ère étape :
Versez le lait dans une casserole à fond épais. Si vous utilisez une gousse de vanille, fendez-la en deux à l’aide de la pointe d’un couteau et grattez les grains de vanille. Ajoutez-les au lait, avec le restant de la gousse entière. Faites bouillir à feu fort.

2ème étape :
Pendant que le lait monte à ébullition, séparez le blanc des jaunes d’oeufs. Gardez les blancs pour une autre recette (par exemple, des amarettis), versez les jaunes dans un saladier. Battez-les en omelette et ajoutez le sucre d’un coup. Fouettez très fort afin de faire blanchir le mélange. Ajoutez ensuite la farine et mélangez de manière à avoir une pâte homogène.

3ème étape :
Quand le lait est à ébullition, retirez les gousses de vanille sans vous brûler, puis versez le lait bouillant sur le mélange oeuf/sucre/farine. Mélangez jusqu’à obtenir une crème bien lisse, puis remettez sur le feu quelques instants en continuant à fouetter énergiquement, jusqu’à obtenir la consistance souhaitée.
Par exemple, pour garnir des choux ou des éclairs, gardez la crème légèrement liquide sinon vous aurez du mal à l’utiliser dans une poche à douille. Pour garnir un mille-feuille, préférez une consistance bien épaisse qui se tiendra bien.

Finalisation :
Versez la crème dans un récipient puis déposez un film alimentaire (film étirable) au contact de la crème, puis laissez la refroidir quelques heures au frigo avant de l’utiliser. Le film va éviter qu’une peau se forme sur la crème.
Remarque : plus votre récipient est haut, plus la couche de crème sera épaisse, plus il faudra de temps pour la refroidir. Pour la refroidir plus rapidement, versez-la dans une assiette creuse ou un plat à gratin par exemple.

La crème est trop épaisse ? Une fois refroidie, ajoutez un peu de lait froid et fouettez vivement jusqu’à obtenir à nouveau la consistance souhaitée
La crème est trop liquide ? Normalement avec le passage au frigo elle devient bien plus consistante. Il suffit de patienter un peu 🙂 


Les astuces de la recette

Les astuces de la recette

Avec la crème pâtissière, vous pourrez réaliser des éclairs, des choux, des religieuses, des mille-feuilles, des tropéziennes, des tartes aux fruits… Bref, le monde s’ouvre à vous ! Sachez que vous pouvez également l’aromatiser au café en ajoutant 3 cuillères à soupe d’extrait de café, ou au chocolat en ajoutant 80 grammes de chocolat noir fondu, de l’extrait d’amende amère, de la fleur d’oranger… Autant de possibilités !

5 commentaires

  1. Bonjour, j’aimerai savoir si cette crème pâtissière peut servir de garniture à des choux et aussi combien de temps environ elle peut se conserver. Merci 🙂

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
baraburgerbab_stellacuisine
Le Bar à Burger, Paris 10ème

Dans le 10ème arrondissement, le burger n'a pas fini de faire parler de lui. En plus de toutes les autres...

Fermer