Quelques produits incontournables à avoir dans ses placards !

1 avril 2014

Rillettes de poulet fumé

1 avril 2014

Propriété Intellectuelle, plagiat… les images trouvées sur Google ne vous appartiennent pas…

1 avril 2014
produitsplacard_stellacuisine
recetterillettespoulet_stellacuisine
stellacuisine_photo

Bonjour à tous,

Aujourd’hui, chers lecteurs, je suis obligée d’interrompre temporairement la gourmandise et le partage pour vous faire part de plusieurs choses qui m’ont profondément touchées ces derniers jours.

Inesthétique mais obligatoire…

Comme vous l’avez sans doute remarqué, les photos présentes sur le blog comportent désormais le logo StellA Cuisine. Etant graphiste, photographe culinaire en devenir, et très attachée au visuel de mon site et de mes photos, j’ai longtemps choisi de ne pas « brouiller » ces dernières avec un logo. Et pourtant… C’est avec une certaine tristesse et une grande désolation que je me retrouve obligée de le faire.

Parenthèse didactique :
Quand vous entrez un mot clé sur Google et que vous récupérez une image, cette image ne vous appartient pas. Elle n’appartient pas non plus à Google. Chaque image, qu’importe sa nature, a été créée par quelqu’un : photographie, montage, infographie, illustration… Aucune image n’est épargnée. Par ailleurs, ces images appartiennent à leurs propriétaires et relèvent de la Propriété Intellectuelle. Ainsi, toute image trouvée sur Internet peut être utilisable avec mention du copyright original ou autorisation de l’auteur. Bien évidemment, dans la jungle du web il n’est pas toujours facile de s’y retrouver. Ainsi, si vous souhaitez utiliser une image qui ne vous appartient pas, vous pouvez indiquer le lien du site sur lequel vous l’avez trouvée, tout simplement.

Vol, plagiat…

Après cette parenthèse, je souhaiterai vous parler de quelque chose qui est à mon sens bien plus grave. Alors certes, il existe des personnes qui ne connaissent pas les subtilités du web comme je viens de le décrire juste ici. Mais il y a également le plagiat.
J’ai récemment été victime de cette pratique : une personne sans aucun scrupule n’a pas hésité à copier/coller mes recettes et leurs photos pour les publier sur son blog (dans lequel il n’y a aucune recette originale, uniquement des plagiats) et partager ses articles ou les recettes entières sur les réseaux sociaux. Fort heureusement, j’ai pu dénoncer cette pratique auprès des réseaux concernés qui ont rapidement retiré les contenus illégaux. Car oui, c’est illégal :

Article L 335-2 du Code de la Propriété Intellectuelle (selon Légifrance)

Toute édition d’écrits, de composition musicale, de dessin, de peinture ou de toute autre production, imprimée ou gravée en entier ou en partie, au mépris des lois et règlements relatifs à la propriété des auteurs, est une contrefaçon et toute contrefaçon est un délit.

La contrefaçon en France d’ouvrages publiés en France ou à l’étranger est punie de trois ans d’emprisonnement et de 300 000 euros d’amende. Seront punis des mêmes peines le débit, l’exportation et l’importation des ouvrages contrefaisants. Lorsque les délits prévus par le présent article ont été commis en bande organisée, les peines sont portées à cinq ans d’emprisonnement et à 500 000 euros d’amende.

Par ailleurs, cette personne profite de son blog pour générer des revenus publicitaires donc, sur le dos des autres vu qu’il n’y avait aucune production de sa part sur son support.
Malheureusement, ces pratiques ne sont pas réservées à des particuliers qui profitent du système : de grandes marques sont capables du pire, comme l’a prouvée l’histoire sur le Foodle de Seb qui m’avait déjà fait pousser un coup de gueule ici-même (article ici).

Mon blog n’est pas mon métier, mais je ne me laisserai pas faire pour autant…

Alors que ce soit clair : je passe du temps en cuisine, mais aussi sur ce blog (graphisme et développement), en photographie (apprentissage, achat de matériel, etc.), en rédaction de recette… Pour un temps que je ne compte pas. StellA Cuisine a débuté il y a tout juste 5 ans et c’est un pur bonheur pour moi et ça le restera. Si j’ai pu générer de maigres revenus depuis la création de ce blog (une moyenne de 500 euros par an, c’est dire), créer des recettes et les partager avec vous reste une passion et non mon métier. Toutefois, je ne peux accepter que des personnes utilisent mon énergie pour leurs fins personnelles. En tant que graphiste, et n’importe quelle personne normalement constituée réagirait de la même manière d’ailleurs, je refuse que ma Propriété Intellectuelle soit bafouée. J’ai des droits… et je les ferai valoir.
Je ne revendique pas avoir inventé la pâte à crêpes. Mais par contre je suis l’auteure du texte présent sur chacune de mes recettes ainsi que de la photo liée.

Ainsi, je suis obligée de passer par certains choix dont la mise en place de ce copyright sur les photos pour freiner au maximum les personnes qui souhaiteraient se servir allègrement sans penser aux conséquences, comme celles qui le font en toute conscience des choses, refusant même la discussion.

Je ne priverai pas la communauté du partage pour quelques rageux

L’argument que j’entends souvent, c’est aussi celui de « tu mets ton travail sur Internet alors forcément c’est normal qu’on te le prenne« . NON. Ce n’est pas normal, et je ne vais pas me priver du plaisir que représente le partage avec toutes les personnes qui me suivent et interagissent avec moi pour une poignée de personnes qui n’ont ni éthique ni valeurs.

Je vous demande en tant que fidèles lecteurs, de faire attention à votre comportement sur Internet. Admettons que vous travailliez tous les jours, et qu’à la fin du mois c’est une autre personne qui touche votre salaire, comment réagiriez-vous ? Ou si quelqu’un s’attribue les mérites de votre travail après tant d’heures passées sur un projet ? Alors certes, je ne gagne pas ma vie avec ce blog, mais j’y suis attachée par pure passion et il représente tant de choses pour moi… Mais, même si j’ai exagéré le trait, je pense que vous comprenez la sensation que je traverse. Tout contenu existant sur la toile à un propriétaire, merci de respecter cette propriété.
Je vous remercie également du soutien dont vous êtes capables de faire preuve pour nous aider, tous en tant que créateurs de contenus, à surmonter ces étapes et à nous battre contre ce genre de pratiques.

Ensuite, aux autres, à ceux qui plagient, je n’ai qu’une chose à dire : vous êtes petits.
Merci à vous d’avoir pris le temps pour lire ce long billet… et à très bientôt pour de nouvelles recettes.

PS : en dépit de la date de publication, cet article n’est pas un poisson d’avril. Merci.
PS2 : Je vous invite également à lire l’excellent article de mon amie Jujube sur le sujet (clic ici).

15 commentaires

  1. Bonsoir,
    Tu as bien raison d’écrire ce billet et saches que je te soutiens à 100%. Ayant un blog de pâtisserie, je me sens particulièrement concernée par ce problème de manque total de respect. A bientôt 🙂

  2. Bravo et merci pour cet article. J’ai constaté personnellement que des dizaines de mes photos avaient été utilisées sans mon autorisation et souvent sur des sites commerciaux (restaurants, vente en ligne de différents produits, sites d’organisation d’événements …). Je n’ai encore mené aucune action, mais je pense que je vais m’y atteler.
    A bientôt,
    Laurence

  3. Bonjour
    C’est bien normal de défendre son travail !
    J’espère juste que je ne suis pas une lectrice de la « voleuse » en question …
    Bonne continuation.

  4. Valable aussi pour les dessins et illustrations trouvées sur le net. Les gens pillent internet sans se poser la question de QUI a dessiné.
    Moi aussi j’ai eut droit au « si c’est sur le web, c’est libre de droits » ou au « faut pas ouvrir de blog et mettre vos dessins si vous voulez pas qu’on les utilises! » (venant d’un site pro en plus. Sisi.)
    J’en avait parlé ici : http://patounes-et-cancrelat.blogspot.fr/2013/01/propriete-intellectuelle-coup-de-gueule.html
    (un rappel de plus…. v___v)

  5. Excellent coup de gueule pleinement justifié. Le gens ont vraiment du mal a comprendre que finalement sur internet, rien n’est complètement gratuit, si ce n’est la lecture. Et que dire des restaurateurs sans inspiration, qui pillent sans vergogne les blogs culinaires, pour servir à leur clientèle des plats « piratés »… C’est juste écoeurant !

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
produitsplacard_stellacuisine
Quelques produits incontournables à avoir dans ses placards !

Aujourd'hui je ne vais pas vous parler recette, mais placards ! Comme vous l'avez sans doute remarqué, dans les recettes...

Fermer