Pâte feuilletée maison (recette pas à pas, en photos)

29 novembre 2013

Le Sapin de la Forêt Noire

29 novembre 2013

Meringue Suisse

29 novembre 2013
recettepatefeuilleteemaison_stellacuisine1
recettenoelforetnoiresapin_stellacuisine
recettemeringuesuisse_stellacuisine

Alors non, la meringue suisse n’est pas une meringue que l’on prépare lors de ses vacances au ski 🙂 ! La meringue suisse sera votre parfaite recette pour les meringues décoratives. Plus ferme, moins aérienne et plus lisse que la meringue française, elle permet de réaliser plus facilement des petits décors et ornements pour vos gâteaux, et se prépare au bain-marie. Je vous donne tous les conseils pour la réussir ! La meringue suisse est également plus facile à conserver, moins fragile, et surtout reste plus longtemps blanche lors de la cuisson au four !


Les ingrédients de la recette

Les ingrédients de la recette

Pour une 15aine de meringues moyennes, ou des milliers de petites !
– 1 blanc d’œuf
– Le double du poids de votre blanc d’œuf en sucre


Les étapes de la recette

Les étapes de la recette

1ère étape :
Séparez le blanc de votre jaune d’œuf puis laissez reposer votre blanc d’œuf à température ambiante durant une 30aine de minutes. Pesez votre blanc d’œuf et préparez le double de son poids en sucre. Pour ma part, mon blanc faisait 39 grammes, j’ai donc pris 78 grammes de sucre en poudre.

2ème étape :
Dans une casserole, versez de l’eau et portez-la à ébullition. Dans un saladier supportant la chaleur (pyrex ou inox), déposez votre blanc d’œuf et commencez à battre. Lorsque le mélange devient mousseux, ajoutez le sucre au fur et à mesure. Déposez votre saladier sur l’eau en train de bouillir afin de commencer le bain-marie. Continuez à battre au fouet. Vous allez constater que le mélange commence à devenir nettement plus volumineux, plus lisse, plus brillant : c’est parfait !

3ème étape :
Continuez à battre jusqu’à ce que le mélange soit tiède, quand votre meringue est bien tiède, sortez le saladier de son bain-marie et continuez de fouetter jusqu’à refroidir complètement le mélange. Si vous avez un robot, je vous conseille de faire cette étape en sa compagnie, afin de ne pas vous fatiguer. C’est l’étape la plus longue.

4ème étape :
Préchauffez votre four à 120°. Sur une plaque allant au four, déposez du papier sulfurisé. Pour éviter qu’il ne bouge, utilisez un peu de meringue pour le coller à votre plaque. Garnissez une poche à douilles de votre meringue, et commencez à dresser vos meringues sur le papier sulfurisé de la forme que vous souhaitez. Pour les besoins d’un décor pour un dessert, j’ai choisi de réaliser des petits pics, voici la technique pour les réaliser en vidéo (veuillez m’excuser de la qualité médiocre, tenir la poche à douilles et le téléphone en même temps n’est pas chose aisée pour la maladroite que je suis !).
Il suffit de positionner votre poche de manière perpendiculaire à votre papier sulfurisé. Appuyez sur la poche pour déposer un tas de meringue, stoppez la pression et retirez rapidement la poche : cela vous permettra d’obtenir le petit pic. Laissez ensuite les meringues sécher à l’air libre durant au moins 30 minutes.

Finalisation :
Pour des minis meringues, enfournez pour 30 minutes à 120°. Les meringues sont cuites lorsqu’elles se décollent facilement du papier sulfurisé. Si vous en faites des plus grosses, augmentez progressivement la durée de la cuisson en venant de temps à autre ouvrir votre four pour laisser s’échapper l’humidité.


Les astuces de la recette

Les astuces de la recette

Vous pouvez saupoudrer les meringues de cacao en poudre ou de cannelle avant d’enfourner !

8 commentaires

  1. Très bonne idée de rappeler les bases. En effet, on se lance souvent dans des desserts plus ou moins compliquées sans appréhender les petits gestes simples comme le respect des proportions, la température et aussi le matériel adéquat.

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
recettepatefeuilleteemaison_stellacuisine1
Pâte feuilletée maison (recette pas à pas, en photos)

Je ne sais pas pourquoi, mais la pâte feuilletée c'était pour moi comme la pâte à choux : j'avais peur...

Fermer