Profiteroles à la crème glacée vanille, sauce chocolat et amandes

14 janvier 2014

Tartiflette au poulet

14 janvier 2014

Tartelettes aux pommes Pink Lady caramélisées

14 janvier 2014
recetteprofiterolespateachou_stellacuisine
recettetartiflettepoulet_stellacuisine
recettetartelettespommes_stellacuisine

Il y a peu, j’ai eu l’occasion de découvrir deux choses : les pommes Pink Lady et le livre de Christophe Adam « Very Important Pots » aux Editions de la Martinière. Le résultat ? De délicieuses tartelettes aux pommes contenues dans une boîte à camembert… Alors avant de débuter cette recette, je vais faire deux petites parenthèses gourmandes…

Les pommes Pink Lady
Cela fait 15 ans maintenant que la Pink Lady s’invite sur les étals des marchés, mais savez-vous vraiment ce que cache cette délicieuse pomme ? Les Pink Lady sont des pommes sucrées avec une petite pointe parfaite d’acidité, idéales à croquer à pleines dents ! Personnellement, j’aime les cuisiner et les cuire car elles révèlent des saveurs vraiment subtiles. La Pink Lady est reconnaissable par sa peau particulièrement rose et c’est d’ailleurs ce sur quoi est basée toute la communication de la marque. Cette pomme est très souvent associée aux femmes de par sa couleur, et elle est très appréciée lors de la période de la Saint-Valentin. La marque Pink Lady joue d’ailleurs beaucoup sur ce tableau afin de la faire connaître au plus grand nombre, et invite même sa pomme dans le célèbre générique de la série télévisée « Desperate Housewives ».

Le livre « Very Important Pots » de Christophe Adam (Editions de la Martinière)
Tout comme les quelques autres opus de l’éditeur, « Very Important Pots » fait partie désormais de mes livres sacrés. Christophe Adam, alors chef au « Adam’s Café » (concept snacking ouvert à Paris), y dévoile ses trucs et astuces pour de délicieuses recettes faciles à emporter ! Bocaux, boîtes à camembert, petites cagettes, tout y passe ! Ce que j’ai énormément apprécié dans cet ouvrage, c’est la créativité des contenants proposés. Depuis, je ne jette plus mes boîtes à camembert, ni même mes pots de yaourts en verre. Je les garde pour réaliser d’autres recettes dedans ! Comme d’habitude, le livre est parfaitement didactique et très bien illustré !
Bref, je le recommande vivement !


Les ingrédients de la recette

Les ingrédients de la recette

Pour 4 tartelettes
– 2 boîtes à camembert (prenez soin de retirer intégralement les étiquettes collées dessus)
– 3 pommes Pink Lady
– 1 pâte feuilletée (recette ici) maison ou du commerce
– 3 cuillères à soupe de sucre en poudre
– Sucre glace
– 200 grammes de beurre fondu


Les étapes de la recette

Les étapes de la recette

1ère étape :
Préchauffez votre four à 180°. Dans la pâte feuilletée, découpez 4 cercles de la taille de vos boîtes à camembert. Déposez-les sur une grille allant au four, au préalable recouverte de papier sulfurisé. Saupoudrez du sucre glace sur les disques de pâte. Recouvrez d’un papier sulfurisé, et posez une plaque à pâtisserie sur vos disques de pâte feuilletée pour éviter qu’ils ne gonflent de trop à la cuisson. Vous pouvez également utiliser la plaque de votre four, ou un moule suffisamment grand pour recouvrir le tout.
Enfournez pour 20 minutes. Après cuisson des disques de pâte, laissez le four allumé à même température.

2ème étape, les choux :
Pendant ce temps, épluchez les pommes puis,  à l’aide de votre économe ou d’un pèle-pommes, taillez des lamelles de pommes, jusqu’à épuisement de ces dernières. Quand les disques de pâte feuilletée sont cuits, sortez les du four et déposez les dans les boîtes à camembert. Dessus, posez vos lamelles de pommes sur la tranche en partant du bord pour aller progressivement vers le centre. Vous allez obtenir au fur et à mesure une belle rosace de lamelles de pommes.

3ème étape :
Quand vos tartelettes sont prêtes, faites fondre le beurre et badigeonnez généreusement les pommes de beurre fondu. Saupoudrez de sucre semoule et enfournez pour 20 minutes. Au bout des 20 minutes, sortez les tartelettes et répétez l’opération : badigeonnez généreusement de beurre fondu et saupoudrez de sucre semoule. Après 20 minutes, recommencez une dernière fois puis ré enfournez 20 minutes.

Finalisation :
Laissez tiédir afin de ne pas vous brûler, puis servez tiède !

recettetartelettespommes_stellacuisine2


Les astuces de la recette

Les astuces de la recette

Les trois étapes de beurre fondu et de sucre permettent aux pommes de bien caraméliser, et à la pâte feuilletée de s’imbiber sans céder vu qu’on l’a bien cuite à la première étape. Pour plus de gourmandise, ajoutez quelques amandes effilées torréfiées ou encore un léger filet de caramel ! Succès garanti !

11 commentaires

  1. Bonjour, Cette recette est super sympathique. Peut-on utiliser une autre variété de pommes ? SVP, merci. Passez une bonne soirée.

  2. Bonjour bernie,
    Oui bien sûr ! J’ai choisi les Pink Lady parce que j’aime leur goût sucré, mais à vous de varier les plaisirs pour que cela corresponde à vos goûts 🙂

  3. Bonjour
    Sympa la recette, j’ ai tous les ingrédients je vais me lancer.
    Bluffant la boite à camenbert, je pense que je vais acheter le livre Christophe Adam j’aime bien l’idée d’utiliser le contenant que l’on attend pas
    A bientôt

  4. J’adore le concept de la tarte dans la boite à camembert!! à adapter en version salée pour les déjeuner sur l’herbe!! Merci pour cette idée (et bravo pour ces tartelettes qui donnent envie de traverser l’écran pour en croquer un bout!). A bientôt

  5. Bonjour, j’avais répéré moi aussi cette recette dans le livre. Mais je me demande : 1h20 de cuisson pour la pate feuilletée ce n’est pas trop ? Merci de ta réponse et bonne journée !

  6. Bonjour nonnapapera
    La durée est à surveiller selon votre four. Pour ma part sur 6 cercles de pâte feuilletée, 1 seul était brûlé car mon four chauffe davantage dans le coin gauche !
    L’idéal, c’est d’enfourner et de mettre un minuteur et de venir surveiller régulièrement.

    A la sortie, la pâte peut sembler trop cuite, toutefois quand on la réenfourne avec les pommes, elle va s’imprégner de beurre et ne brûlera donc pas 🙂

  7. bravo, je n’arrête plus de la faire cette recette, la seule chose, je zappe maintenant l’étape « pâte qui cuit toute seule à plat » car j’ai du tout jeter, je la fais directement dans la boite à camembert ou dans un cercle en bois un peu plus grand, et c’est parfait. Du coup j’ai aussi fait des petits gratins de pommes de terre à l’Appenzeller et à la cive, dans ces boites, un régal.

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
recetteprofiterolespateachou_stellacuisine
Profiteroles à la crème glacée vanille, sauce chocolat et amandes

Les profiteroles... Un dessert classique mais qu'on ne pense jamais vraiment à faire maison... Et pourtant cela est d'une simplicité...

Fermer